uterus-coupe-echographie-pelvienne-echog

ÉCHOGRAPHIE GYNÉCOLOGIQUE

Qu'est-ce qu'une échographie gynécologique pelvienne ?

L'échographie gynécologique pelvienne est un examen d'imagerie régulièrement prescrit chez la femme pour étudier l'utérus et l’endomètre, les ovaires, les trompes de Fallope, la vessie et le cul-de-sac de Douglas.

Comme pour les grossesses, elle utilise les ultrasons et non les rayons X, elle ne présente donc aucun danger.

Quand faire une échographie pelvienne ?

 

L'échographie pelvienne peut être indiquée :

  • Si vous présentez des symptômes gynécologiques : des douleurs pelviennes, des saignements entre les règles, des règles trop abondantes, des cycles irréguliers, des difficultés à procréer...

  • Si votre médecin soupçonne une maladie gynécologique :  kystes de l’ovaire, fibromes, anomalies des trompes, polypes, tumeurs, endométriose… 

  • Dans le cas d’un bilan d’infertilité ou pour surveiller une assistance médicale à la procréation.

  • Pour éliminer une grossesse extra-utérine si vous présentes des saignements et des douleurs pelviennes en tout début de grossesse.

  • Pour s’assurer du bon positionnement d’un stérilet

Comment se passe une échographie gynécologique pelvienne ?

L’échographie pelvienne peut être réalisée par voix trans abdominale et/ou endovaginale.

Le moment de votre cycle est choisi par votre médecin.

L’échographie pelvienne est possible même si vous avez des saignements ou vos règles.

  • L'échographie endovaginale :

C’est la méthode de référence, car elle permet de positionner la sonde au plus près des organes à examiner et de visualiser des structures de petites dimensions (polypes par exemple, follicules…)

Vous êtes alors en position gynécologique, vessie vide, pubis protégé par un drap d’examen.

L’échographiste introduit une sonde, préalablement désinfectée, protégée par un préservatif, dans votre vagin. (vous devez avoir précisé au préalable si vous êtes allergique au latex)

Le mode 3 D, très utile pour cet examen permet de mettre en évidence une malformation utérine éventuelle, de localiser au lieux un fibrome.

Dans certain cas particulier l’échographiste peut être amené à vous proposer d’injecter du sérum physiologique ou du produit de contraste pour rechercher un polype (hystérosonographie) ou étudier la perméabilité de vos trompes (HyCoSy)

  • L'échographie pelvienne trans abdominale ou sus pubienne

Utilisée éventuellement avant la voie vaginale et surtout lorsque la voie vaginale n’est pas possible : patiente n’ayant jamais eu de rapport ou n’acceptant pas la voie vaginale.

Vous êtes alors allongée sur une table d'examen, ventre découvert, vessie peine.

Après application d’un gel (qui peut procurer une sensation de froid) destiné à favoriser la transmission des ultrasons, l’échographiste fera glisser une sonde (émetteur récepteur d’ultrasons) sur votre ventre.

À la fin de l’examen le compte rendu et les clichés vous sont remis, ils sont accessibles à votre médecin par voie électronique

 

Le Docteur Laurent BIDAT réalise les échographies gynécologiques pelviennes à Saint Germain en Laye.

Il utilise régulièrement le mode 3D

Il peut faire une hystérosonographie si nécessaire.